La Grande Magie, Eduardo de Filippo

Publié le par Mordue de theatre

theatre2 432

 

Critique de La Grande Magie, de Eduardo de Filippo, vu le 24 octobre 2010 à la Comédie Française

[ Avec Claude Mathieu, Michel Favory, Cécile Brune, Éric Génovèse, Alain Lenglet, Coraly Zahonero, Denis Podalydès, Jérôme Pouly, Marie-Sophie Ferdane, Hervé Pierre, Gilles David, et Suliane Brahim ; mise en scène Dan Jemmett]

 

Enfin une pièce à la hauteur de la réputation de la Comédie Française !

Tout d'abord, la mise en scène et les comédiens sont tout à fait excellents ; les comédiens vivent vraiment leur rôle, on ne s'ennuie à aucun moment. Néanmoins, je souligne le fait que, et il paraît que c'est à la mode en ce moment, les comédiens qui ne jouent pas dans la scène que les spectateurs observent restent sur les côtés, assis à des tables en fumant, ce qui est tout de même un côté négatif, je trouve. 

De plus, cela sort totalement de l'habituel Théâtre Français : en effet, cette pièce italienne est vraiment étrange ; on ne comprend pas tout dès la première fois, on ne voit pas où l'auteur veut en venir, on ne sait que penser lorsqu'on sort ; on a les idées complètement tourneboulées.

Enfin, on y retrouve un décor magnifique et des costumes élégants, et un Podalydès brillant ; tenant toute la "première partie" de la pièce avec une tête d'enterrement, l'autre partie complètement fou ; on adhère ! Podalydès est presque toujours présent, et on regrette que tous les comédiens, bien que très bons, ne soient pas à son niveau ... Ah si ! Le magicien, joué par Hervé Pierre, est tout à fait formidable ; lui est TOUJOURS présent, ne montre aucun signe de fatigue ou de faiblesse, se "donne à fond" durant toute la pièce, jouant même un peu avec les spectateurs au tout début !

Placement : dans les premiers rangs, à droite face à la scène (il s'y passe plein de choses)

Commenter cet article

Bob 06/12/2011 11:48


Bonjour 


Tiens donc, vous n'avez pas tout compris et vous ne savez pas ou l'auteur veut en venir. Rassurez-vous c'est normal ! Le théâtre contemporain ne se laisse pas approcher aussi facilement qu'un bon
vieux classique. L'exclusivité de la Comédie française s'arrête début 2012 ( on se demande pourquoi ils avaient l'exlusivité en 2011) , parions que cette pièce sera jouée également en banlieue
parisienne et et encore en Province. 


Sympa votre site et bienveillant ! Continuez !!


Bob - acteur amateur de théâtre contemporain en banlieue 

anne 16/02/2011 14:15


Pas d'accord pour le niveau des autres acteurs: ils sont TOUS aussi bons que Podalydès et H. Pierre. J'ai spécialement été frappée par Suliane Brahim, qui fait une composition impressionnante.
Actrice à suivre!


Mordue de theatre 16/02/2011 21:39



Tous les goûts sont dans la nature ! ... Peut-être ont-ils juste un rôle plus intéressant que les autres ...



moussier 09/11/2010 20:38


Chère blogueuse,
Je vous lis avec plaisir. Toutefois j'aimerais plus de détails.
Quel est le thème de Léocadia?
En quoi Davy Sardou est-il faible? tenue en scène? diction?
superficialité de l'interprétation de son personnage?
Je suis loin de Paris pour me faire une opinion personnelle.
Vos analyses me seront agréables.
M.


Mordue de theatre 10/11/2010 12:50



J'avoue que ça fait plus d'un mois que je l'ai vu, et j'ai un souvenir assez vague, étant donné que cette pièce ne m'a marqué en aucun point.


Davy Sardou est ... vide. Je ne peux vraiment pas mieux l'expliquer. Il récite. Il stagne.


Léocadia, pièce créer le 1er Décembre (1940, mais c'est une date très importante ;D) c'est l'histoire d'un homme (Davy Sardou) qui était amoureux d'une femme, qu'il a connu 3-4 jours, une très
célèbre cantatrice, morte peu après. Et sa tante, le voyant déprimer ainsi, essaie de recréer dans son parc le cadre qu'il a connu avec cette femme ... Et elle engage une jeune femme pour "jouer
le rôle" de Léocadia.