La Vérité, Florian Zeller

Publié le par Mordue de theatre

ad52e4fa-2d52-11e0-a643-6d25c2d3d99c.jpg

 

Critique de La Vérité de Florian Zeller, vu le 19 février 2011 au Montparnasse

[ Avec Pierre Arditi, Fanny Cottençon, Patrice Kerbrat, et Christiane Millet ; mis en scène par Patrice Kerbrat ]

 

"Oui, c'est vrai, il y a Arditi ..."

Pour tout dire, Arditi, lorsqu'on l'a vu une fois (comme dans Faisons un rêve, qui était absolument génial), on connaît : c'est un excellent acteur, mais il joue toujours le même jeu, alors, évidemment, si le texte ne suit pas ... et bien ... on s'ennuie.

Et, évidemment, c'est facile à deviner, ici ... Le texte est fade. Vide. Pour être gentille ... "mignon".

Il y a de l'idée, ça, je ne le rejette pas. Mais elle est très mal traitée ...

Pour me justifier, voilà deux passages de la pièce (jugez-en par vous-même !) :


" Tout ce que tu veux, mais pas la culpabilité. Je déteste ce sentiment.

- Tu détestes tous les sentiments.

- Moi ? Moi, je déteste tous les sentiments ?

- Oui.

- Je déteste tous les sentiments ?

- Oui. "


Ou, encore ... :

 

" Et ça ne te manque pas ?

- Hein ?

- Ça ne te manque pas ?

- Si ... Mais on ne peut pas faire autrement, Alice.

- Je ne vois pas pourquoi.

- Tu ne vois pas pourquoi ?

- Non.

- Tu ne vois pas pourquoi on ne peut pas faire autrement ?

- Non. "

 

Trop répétitif.

Beaucoup, beaucoup trop répétitif.

Un peu trop répétitif à mon goût.

(Moi aussi, je pourrais remplir mes critiques à me répéter ...)

Heureusement, tous les acteurs sont bons, et "sauvent", autant qu'ils le peuvent, le texte.

En fin de compte, ce n'est pas du grand Art ... diti.

Publié dans Critiques

Commenter cet article

Minyu 04/05/2011 12:35


Je suis heureuse de voir que quelqu'un partage le même avis que moi. En sortant de la salle, j'ai entendu une dame dire à son mari : "Quelle est bien, cette pièce ! Et quelle fin, quelle fin !
sublime." J'étais extrêmement déroutée : j'ai trouvé la pièce sans profondeur, sans "goût". C'est dommage. En revanche, j'ai fait une excellente découverte : je ne connaissais pas Patrice Kerbrat,
et bien je l'ai adoré ! Je l'ai même trouvé presque meilleur qu'Arditi, sur ce coup-là...


Mordue de theatre 04/05/2011 12:50



Le jeu d'Arditi ne ressemblait pas à ce qu'il peut faire d'habitude, dans cette pièce (regarde Faisons un Rêve, de Guitry, avec Arditi, c'est extraordinaire !).



marie-Odile 31/03/2011 11:07


Moi aussi je trouve que le texte est un peu pauvre. C'est la première chose qui m'a interpellée bien que les ressorts de l'action soient bien menés, mais il y a une foule de clichés, de codes bien
huilés empruntés à de nombreux grands créateurs. De plus , le rôle a paraît-il été fait pour Artidi qui en fait un peu trop. On croirait que Defunes est revisité... Assez déçue donc et mes trois
amis aussi.