Les Menteurs, d'Anthony Neilson

Publié le par Mordue de theatre

menteurs-2x.jpeg

 

Critique des Menteurs, d'Anthony Nelson, vu le 30 octobre 2012 au Théâtre de la Porte St-Martin

[ Avec Philippe Chevallier, Régis Laspalès, Antoinette Moya, Roger Van Hool, Sophie Gourdin, Bruno Chapelle, Nell Darmouni, dans une mise en scène de Jean-Luc Moreau ]

Je rassure immédiatement ceux qui suivent mon blog et donc connaissent un minimum mes goûts en matière de théâtre, c'est parce qu'on m'a proposé une invitation que je suis allée voir ce spectacle. J'avais en effet le choix entre celui-ci, Volpone, que j'avais déjà reservé, et Doris Darling au Petit St-Martin. Ne connaissant Chevallier et Laspalès que de nom, et ce genre de spectacle changeant de mes habitudes, j'ai finalement opté pour celui-ci. Mauvais choix.

Étrangement, j'étais une des seules à ne pas rire dans la salle. Peut-être fallait-il au préalable connaître le duo comique pour pouvoir pleinement apprécier, peut-être les rôles qu'ils jouaient faisaient écho à leur rôle dans leur propres sketchs ... Mais je n'ai pas réussi à entrer dans ce spectacle, certaines répliques provoquant en moi un rire de pitié ("- Do you speak english ? - A little bit. - Comme la mienne.") ... Genre de réplique qui faisait s'écrouler de rire la salle. De plus, j'avoue que j'ai eu du mal avec l'histoire ... Complètement tarabiscotée, comme le soulignent les comédiens au milieu de la pièce. Deux policiers qui doivent annoncer à un vieux couple la mort de leur fille dans un accident de voiture, qui rencontrent tout d'abord une hystérique dont le rôle me semble inutile, qui enchaînent mensonge sur mensonge une fois entrés dans la maison, qui ont affaire à une vieille femme complètement folle, à un papi très gentil, à des situations grotesques, et finalement à une fin prévisible. Dommage.

Je venais aussi pour des acteurs que je ne connaissais pas, ces fameux Chevallier et Laspalès. Déçue, puisque je ne les ai pas trouvés bons, un peu lent, pas naturels ... Peut-être encore une fois ce genre de jeu faisait écho à leur duo comique ... Et je n'ai donc pas pu apprécier. Le reste des acteurs n'était pas vraiment meilleur ... Je n'ai apprécié que l'homme du couple, puisque la voix de sa femme ne portait pas assez, que l'hystérique en faisait trop ... 

Je ne vais pas m'attarder pour cette critique ... J'étais apparemment des seuls à ne pas apprécier le spectacle, il ne servirait donc à rien de m'acharner encore.


03706103f437c7f4e9fbc4fb6a669a12.jpeg

Publié dans Critiques, Saint-Martin

Commenter cet article

Minyu 01/11/2012 13:33


L'histoire me fait un peu penser à Feu la mère de Madame de Feydeau, non ?


Effectivement, les blagues ont l'air d'être affligeantes...

Mordue de theatre 01/11/2012 18:40



Oui, l'histoire est proche ... Enfin, on ne peut comparer les deux pièces : ne mélangeons pas les torchons et les serviettes !