[MDT divague] Il faut je ne veux pas à l'Oeuvre ...

Publié le par Mordue de theatre

1363256302.jpg

 

Après le désastre de Moi je crois pas !, il fallait voir quelque chose pour remonter le niveau.
Alors puisque le théâtre de l'Oeuvre fait une réduction sur la première semaine de Il faut je ne veux pas et que, l'ayant déjà vu une fois, je savais qu'il s'agissait d'une valeur sûre, j'ai enchaîné un véritable fiasco sur un enchantement total. 

La scène est plus adaptée car moins profonde, le décor paraît ainsi plus intime et se plie totalement au besoin des différentes scènes. Les quelques imperfections que j'avais décelées dans le Musset ne sont plus, les deux pièces s'équivalent. Blanche Leleu a su trouver le ton juste, ses manières sont moins contemporaines, son air déterminé et son ton de supérioté soulignent mieux le fond du texte et s'accordent parfaitement avec le message que Musset veut faire passer : cette Marquise a beau avoir des idées plutôt modernes, elle garde une confiance absolue dans le mariage. Ce premier duo nous enchante, et parvient tout à fait à nous faire apprécier la beauté et la finesse que l'on connaît à Musset.

Quant au second tableau, il est toujours aussi bon. Les deux acteurs sont brillants, d'une extrême justesse, tantôt émouvants tantot comiques. Et c'est là le génie de Besset, de combiner tragique et comique. Car si le thème abordé est profond et intéressant, la pièce n'est pas sérieuse tout du long, et alterne les instants légers et des instants plus graves. Le duo excelle dans leur représentation du couple contemporain. Les interrogations constantes de la future face aux incompréhensions de son futur sont parfaitement rendues grâce au talent des deux comédiens.

Ne manquez pas ce spectacle, au théâtre de l'Oeuvre jusqu'au 31 mars 2012. On est conquis.

  

Pour voir ma première critique et ainsi avoir plus de détails, rendez-vous ici !


Publié dans MDT divague

Commenter cet article