Sarvil, l'Oublié de la Canebière, de Ali Bougheraba et Frédéric Muhl Valentin

Publié le par Mordue de theatre

19-51-large.jpeg

 

Critique de Sarvil, l'Oublié de la Canebière, de Ali Bougheraba et Frédéric Muhl-Valentin, vu le lundi 5 novembre 2012 à la Comédie Bastille

[ Avec Ali Bougheraba, Camille Favre-Bulle, Benjamin Falletto, et Cristos Mitropoulos, dans une mise en scène de Frédéric Muhl Valentin ]

Si le théâtre est ma passion, je ne dénigre pas pour autant les autres arts. Au contraire, la musique, c'est également très important pour moi. Je ne sors pas sans musique. Tous genres de musique. Parmi eux, de la chanson française. J'aime beaucoup la chanson française ! Ce genre de spectacle a donc tout pour me charmer. D'excellents comédiens, un rythme tout aussi bon, des chansons gaies, d'autres plus tristes, un fil directeur ... Bref, tout semble parfait.

René Sarvil est un parolier marseillais, trop souvent oublié, dont ces comédiens, durant ce spectacle, tentent de reconstituer la vie. Vie qui peut paraître banale au fond mais qui, animée par les Carboni, devient intéressante, rythmée, mouvementée, gaie, comique. Un vrai plaisir !

Ali Bougheraba est notre monsieur Loyal. C'est lui qui construit l'histoire, c'est lui qui incarne René Sarvil. Si sa voix n'est pas aussi performante que celle de nos trois autres comédiens, il n'en reste pas moins un excellent acteur. Avec une gestuelle précise et un talent comique indéniable, il nous rend à merveille le personnage. Il possède également un sens du rythme parfait, et place des jeux de mots aux instants clés, si bien que le public est hilare du début à la fin, et que les applaudissements et les bravos fusent. 

Nous reste alors nos trois chanteurs. (Et l'accordéoniste, mais il va de soi qu'il joue très bien de son instrument, non ?) Parmi eux, Benjamin Falletto. Excellent acteur, il dispose également d'une voix, et d'une maîtrise de sa voix, étonnante. Lui si fluet a un timbre plutôt grave, et si puissant. Cette voix est enchanteresse, elle est tout simplement magnifique et tellement agréable à écouter ! Lorsqu'il chante Fascination, on a les larmes aux yeux. C'est beau et émouvant. Et très impressionnant. A ses côtés, de très bons chanteurs également : Cristos Mitropoulos, qu'on connaissait déjà des autres mises en scène des Carboni et qui possède lui aussi une très belle voix, et Camille Favre-Bulle, qu'on découvre avec plaisir, sous le nom de ... Vicky.

Enfin, les chansons choisies sont accompagnées de petites chorés, toujours très en rythme et très ensemble. Ces acteurs ont vraiment le sens de la troupe. Les chansons sont très bien choisies.

Vraiment, tout pour plaire. Courez-y ! ♥  

 

81274adf762b1a7f160e9e95d630bfb7.jpeg


Publié dans Critiques

Commenter cet article

microneedle roller before after 08/04/2014 13:24

Sarvil, the Forgotten Canebière, Ali Bougheraba and Frédéric Valentin Muhl is a good share for the readers and i am happy for the information about this book. i am sure that the author is a very talented writer and i will visit again for more.