Tout est bien qui finit bien, d'après Shakespeare

Publié le par Mordue de theatre

Toutestbien2.jpg

Critique de Tout est bien qui finit bien, d'après William Shakespeare, vu le 19 Mars 2011 au théâtre 14

[ Avec Rachel Arditi/Alexandra Chouraqui, Romain Bouteille, Julia Duchaussoy, Sébastien Finck, René-Alban Guillon, Christophe Guillon, Emmanuel Guillon, Franck Lorrain, Estelle Simon, Benoît Solès/Maxime d'Aboville, Chantal Trichet, et Yvan Varco ; mis en scène et adapté par Pierre Beffeyte  

Je suis de plus en plus habituée à faire "ce genre de critique", pour une pièce vue au 14.
En effet, ça ne change pas beaucoup de d'habitude, ce que je vais dire ...

Je ne connaissais pas la comédie de Shakespeare et, pour tout dire, j'ai l'impression que je ne la connais toujours pas ; oui, comme indiqué dans le titre, ce que j'ai vu est une adaptation ... quelque chose de très moderne, dira-t-on. Car, à moins que nous ne connaissions pas le même Shakespeare, je ne crois pas qu'il aime ponctuer ses phrases de "Bordel", ou encore de faire des blagues nulles et qui tombent à plat. Non ; je vois plutôt le théâtre de Shakespeare comme un long poème, comme une pièce tout en mélodie, où tout est pensé de façon à ce que ce soit la beauté du texte qui ressorte...
Ici, nous avons affaire à une troupe composée de comédiens plus ou moins bon, plus ou moins drôles, mais tous motivés !
Je pense tout de même à Romain Bouteille, et Maxime d'Aboville, qui sont tous deux très bons dans leurs rôles respectifs.

Malgré tout, et je trouve que cela se sent durant toute la pièce, même avec des bons acteurs, une mauvaise adaptation, avec un mauvais texte, des moments d'ennuis (surtout au début de la pièce), ne tient pas la route.

Mais, si on passe sur ce côté "j'ai-repris-une-pièce-de-Shakespeare-mais-je-suis-pas-fichu-d'en-faire-quelque-chose", alors oui, on ne peut pas dire que ce spectacle soit bon à jeter .... Disons que c'est vraiment une comédie pour qui voudrait se détendre pendant 1h30, mais ce n'est vraiment pas un spectacle qu'on retient.
Cette pièce est donc déconseillée pour tous les fans de Shakespeare, mais conseillée pour ceux qui ne cherchent qu'un divertissement, car c'est une pièce qui "fait passer le temps", mais qu'on oublie presque aussitôt. 

Placement : premiers rangs ... 

Publié dans Critiques, Théâtre 14

Commenter cet article

anne 06/04/2011 11:29


Peut-être "Héléna" me répondait-elle, et son commentaire est trop agressif pour que j'aie envie d'y répondre. Je me contenterai donc de dire qu'il est bon que chaque spectacle trouve "son" public,
et qu'il en faut pour tous les goûts.
PS:J'ai beau passer en revue dans ma mémoire les répliques de "Tout est bien", je ne les trouve nullement "ciselées", plutôt lourdaudes. Pour être honnête, j'ai eu tout de même plaisir à voir
Romain Bouteille, même s'il mérite mieux que ce spectacle... gentillet.


helena 05/04/2011 17:50


Vous etes complétement à coté de la plaque moi j'ai adoré ce spetacle et l'adapation. C'est fini le temps de molière il ne faut en garder que l'esprit. Quand tu écoutes les jeux de mots sont
formidables et bien ciselés. Les acteurs sont tous formidables et en plus on a la chance de retrouver une vraie troupe de 12 comédiens comme au temps de théatre populaire crée à Avignon. Ce
spectacle peut être apprécié par les vieux, les jeunes. Je suis désolée de la pauvresse de ta culture théatrale mais ce spectacle remet au gout du jour l'essence des anciennes troupes théatrales
d'ailleurs comme au temps de shakespeare . Alors si toi, tu préfères aller voir un monologue de 2 heures avec un langage soutenu et que tu ne comprendras s'en doute pas , à ta guise mais tu ne pas
déconseiller ce speactacle alors qu'il y a que de très bons comédiens et une très drôle adaptation . Cette pièce est ce que l'on attend du théatre un excellent divertissement et un enchantement.


Mordue de theatre 05/04/2011 23:55



Bonjour, je ne sais pas à qui vous vous adressez, si c'est à moi ou à la personne qui a écrit un commentaire sous le pseudo de "Anne". Je ne dirais qu'une chose, c'est qu'aggresser les gens ne
résout rien, et que je ne peux accepter le "pauvresse de ma culture théâtrale" venant de quelqu'un qui estime le temps de Molière fini, ou encore qui pense que je ne comprends pas ce que je vois
alors qu'il lui faut une adaptation, assez grotesque, de Shakespeare, pour pouvoir apprécier.



anne 26/03/2011 22:08


Je n'ai pas moi non plus aimé cette pièce: la manière de l'adapter ne m'a pas plu, j'ai trouvé les jeux de mots très appuyés et sans finesse. Je n'ai pas aimé ces gags incessants, ces clins d'oeil
au public: quand on n'entre pas dans le jeu, cela paraît froid et forcé, genre spectacle de fin d'année... Certains acteurs ont suffisamment de métier pour tirer leur épingle du jeu, mais d'autres
sont calamiteux (je pense à celui qui joue le roi, toujours sur le même ton et avec le même air, qu'il soit proche de la mort ou guéri).


jean-claude 24/03/2011 17:47


Voici un point de vue qui n'a pas l'air d'être partagé par le public (en tout cas le soir où j'y étais). Moi qui connais particulièrement bien l'oeuvre de Shakespeare et notamment All's wellthat
Ends well d'où est tirée cette adaptation, je la trouve au contraire tout en finesse et en humour. Les répliques sont ciselées et poétiques (surtout celles du Bouffon merveilleusement interprété
par Romain Bouteille). La mise en scène est moderne et efficace, dans un univers de BD. Les 12 acteurs (dont Maxime d'Aboville, nominé aux Molières) sont généreux et énergiques. Bref, un spectacle
à ne pas manquer, à mon avis.


Mordue de theatre 26/03/2011 21:27



C'est vrai, il arrive (assez souvent) que mon point de vue soit contraire à l'avis majoritaire du public. Malgré tout, je soutiens encore cela : je suis allée voir un Shakespeare, pas une
BD. Seules les répliques du bouffon m'ont paru intéressantes, en effet. Mais je trouve que ces nombreux ajouts, particulièrement entre le Roi et les deux frères, ne sont pas utiles ; on ne
comprend pas bien son utilité ... Quel besoin de rajouter tant de choses, à une pièce qui, fort probablement, au départ, se "suffisait" à elle-même ?
En revanche, les acteurs sont généreux et énergiques, je ne le conteste pas.